Conférence 2019 sur les droits de la personne au Vietnam

Le sénateur Thanh Hai Ngo, en collaboration avec le Comité international pour un Vietnam libre et démocratique, organise une conférence sur la situation désastreuse des droits de la personne au Vietnam.

Conférence sur les droits de la personne au Vietnam
Pièce 100, Édifice Sir-John-A.-Macdonald
144, rue Wellington, Ottawa (Ontario) Canada K1P 5T3
Vendredi 31 mai 2019
De 9 h 30 à 14 heures

 

Description de la conférence

La situation des droits de la personne demeure critique dans tous les domaines. Les mesures de répression contre des dissidents pacifiques sous prétexte de sécurité nationale, l’interdiction des médias indépendants, la censurent d’activités démocratiques en ligne, la restriction de la liberté de religion et le recours à la torture contre des blogueurs font de la République socialiste du Vietnam l’un des régimes les plus répressifs du monde.

Au Canada, la croissance économique rapide du Vietnam, favorisée par les accords progressistes de libre-échange et les débouchés prometteurs qu’offre un marché prioritaire de l’Asie du Sud-Est, tend à jeter un voile sur ces enjeux qui perdurent.

Pour faire la lumière sur ces problèmes, le sénateur Thanh Hai Ngo organise une conférence qui réunira d’éminents penseurs et qui aura pour thème le choc inévitable entre, d’une part, le développement des liens commerciaux et des stratégies diplomatiques et, d’autre part, les violations des droits de la personne, qui se sont intensifiés à l’ère de l’information et du numérique.

C’est en montrant à quel point l’engagement commun en faveur de la prospérité économique du Vietnam et les violations des droits de la personne sont difficiles à conjuguer que les Canadiens comprendront la nécessité d’élaborer une politique étrangère qui repose sur le respect des droits fondamentaux.

Panélistes

M. John Sifton

Directeur des services d’assistance judiciaire pour l’Asie
Human Rights Watch

 

Mlle Irene Poetranto

Chercheure principale
Citizen Lab

 

M. Marius Grinius

Ancien ambassadeur en République socialiste du Vietnam
Spécialiste à l’Institut canadien des affaires mondiales

 

Conférencier invité

M. Vo Minh Tri (aka Viet Khang)

Compositeur, militant notoire et dissident
Victime du communisme

En 2012, Vo Minh Tri, mieux connu sous son nom de plume Viet Khang, a composé et diffusé un certain nombre de chansons critiquant le gouvernement vietnamien. Les chansons « Anh Là Ai? » (« Qui êtes‑vous? ») et « Nước Nam Của Người Việt Nam? » (« Où est mon pays? ») condamnent les politiques étrangères du gouvernement vietnamien contre l’ingérence de la Chine dans des régions revendiquées de la mer de Chine méridionale. Peu de temps après que ses vidéos sont devenues virales sur YouTube, Viet Khang a été condamné, en vertu de l’article 88 du Code pénal du Vietnam, à quatre ans d’emprisonnement, suivis de deux ans de détention à domicile, pour « propagande contre l’État ».

La condamnation de Viet Khang et ses revendications pacifiques ont donné lieu à une campagne mondiale pour sa libération et celle d’un autre auteur-compositeur célèbre, Vu Anh Binh Tran.

Vo Minh Tri a été libéré le 13 décembre 2015 après avoir purgé sa peine d’emprisonnement. Il est actuellement réfugié aux États-Unis.

La musique de Viet Khang est toujours interdite au Vietnam.

Modérateur 

Sénat du Canada


Notes

Un dîner et des rafraîchissements seront servis aux panélistes et aux participants.

Les services d’interprétations seront offerts en français et en anglais pour la durée complète de la conference. Les services d’interpretation seront aussi offerts en vietnamien lors de la présentation du conférencier invité.

Pour plus de renseignements, s.v.p. nous contacter par téléphone au 613-943-1599 ou par courriel au Thanhhai.ngo@sen.parl.gc.ca