Le sénateur Ngo exhorte le Canada à accroître l’aide aux réfugiés rohingyas

Le sénateur Thanh Hai Ngo a fait aujourd’hui la déclaration suivante concernant l’escalade de la crise humanitaire des réfugiés rohingyas au Myanmar :

« Je me joins à mes collègues parlementaires, le président du Comité sénatorial permanent des droits de la personne, Jim Munson, et la vice-présidente du même comité, Salma Ataullahjan, pour demander aux dirigeants militaires et civils du Myanmar de mettre fin à la violence systématique envers les réfugiés rohingyas dans l’État de Rakhine.

Quelque 500 000 réfugiés rohingyas ont déjà été fui leur région, et l’armée du Myanmar continue d’imposer la violence brutale, la torture  et les mauvais traitements aux Rohingyas. Cela ne fait qu’accentuer la nécessité d’une intervention internationale de grande envergure.

Le Canada doit agir rapidement et imposer des sanctions ciblées contre les forces armées responsables de ces horreurs commises intentionnellement envers un groupe ethnique et s’assurer d’offrir de l’aide humanitaire aux réfugiés, principalement des enfants dont plusieurs sont orphelins.

À titre de défenseur ardent des droits de la personne et des valeurs démocratiques partout dans le monde, le Canada a la responsabilité morale de se pencher sur la grave situation qui perdure au Myanmar et de prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à la crise. Le Canada doit tenir responsables les dirigeants militaires et civils qui ont le devoir de mettre fin aux abus délibérés et constants commis à l’égard des réfugiés rohingyas. »

 




Comments are closed.

  • catégories

  • archives