Message du sénateur Ngo au sujet de la mort de Liu Xiaobo

Le sénateur Thanh Hai Ngo a exprimé aujourd’hui son profond regret face au décès de Liu Xiaobo, dissident chinois des plus influents et lauréat du prix Nobel de la paix.

« Je suis très attristé d’apprendre que Liu Xiaobo est décédé le 13 juillet 2017 pendant qu’il était sous la garde des autorités chinoises. Je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et aux milliers de dissidents en Chine qui, inspirés par ce dernier, lutte pour faire respecter des droits fondamentaux de la personne dans ce pays. Liu Xiaobo s’est longtemps battu, de manière non violente, pour défendre la liberté en Chine, incarnant les véritables valeurs que l’on associe à un lauréat du prix Nobel de la paix.

Il est très troublant de voir que la Chine n’a pas permis à Liu Xiaobo d’accéder à un traitement adéquat du cancer du foie à l’étranger alors qu’il était injustement détenu pour avoir exercé de manière pacifique son droit de s’exprimer librement.

La Chine doit mettre fin à sa campagne nationale d’emprisonnement des activistes pacifiques et libérer tous les prisonniers d’opinion, y compris l’épouse de Liu Xiaobo, la poète Liu Xia, qui est en détention à domicile. Malheureusement, le Parti communiste chinois fait fi des pressions internationales et continue de punir les activistes et de décrire la société civile comme une « menace pour la sécurité nationale ».

Le gouvernement du Canada doit cesser de mettre l’accent sur les intérêts commerciaux et commencer à porter une attention plus sérieuse au bilan désastreux en matière de droits de la personne en Chine avant de donner le feu vert à d’autres sociétés d’État chinoises et de chercher à négocier une entente de libre-échange avec l’un des pires régimes autoritaires du monde. »




Comments are closed.

  • catégories

  • archives