Le sénateur Ngo condamne l’arrestation du magnat des médias et militant pour la démocratie Jimmy Lai

[Pour diffusion immédiate] – Le 10 septembre 2020

Aujourd’hui, le sénateur Thanh Hai Ngo a fait la déclaration suivante en réaction à l’arrestation du magnat des médias et militant pour la démocratie Jimmy Lai, et aux accusations frauduleuses portées contre lui :

Le 24 août dernier, un tribunal de Hong Kong a statué qu’il existe à première vue des preuves pouvant appuyer des poursuites judiciaires contre Jimmy Lai Chee-ying, fervent défenseur de la démocratie et magnat des médias, pour avoir prétendument intimidé un journaliste au parc Victoria en juin 2017. Ce champion très respecté de la liberté d’expression et critique virulent de Pékin et de son gouvernement fantoche à Hong Kong est la cible la plus récente et la plus visible des mesures agressives de répression des libertés et des droits fondamentaux perpétrées par le Parti communiste chinois et sa loi sur la sécurité nationale imposée à Hong Kong. Le matin du lundi 10 août 2020, des centaines de policiers ont perquisitionné les bureaux et saisi des documents de l’Apple Daily, un des journaux les plus lus de Hong Kong, et qui appartient à M. Lai. M. Lai a été arrêté et détenu sur la base d’accusations qui incluent, entre autres, l’infraction vague de « collusion avec un pays étranger », en vertu de la nouvelle loi anti-sédition. Ses deux fils, quatre cadres supérieurs de sa société, Next Digital, ainsi que neuf autres militants ont aussi été détenus sur la base de ces mêmes accusations.

Depuis l’entrée en vigueur de cette nouvelle loi draconienne, à la fin juin, on constate des efforts coordonnés et délibérés pour réduire considérablement la liberté d’expression et la liberté de la presse : des étudiants ont été arrêtés en raison de leurs commentaires sur les réseaux sociaux et des mandats d’arrestation ont été délivrés pour des militants pro-démocratie, à Hong Kong et à l’étranger. Le processus démocratique a aussi été compromis, d’une part, lorsque des politiciens pro-démocratie ont été déclarés inéligibles à se présenter aux élections du conseil législatif, et d’autre part, alors que les élections ont été reportées d’une année.

L’assaut autoritariste impitoyable du Parti communiste chinois sur les libertés et les droits fondamentaux, en contravention du principe « un pays, deux systèmes » que prévoit la Déclaration sino-britannique de 1984, montre bien le profond mépris de la Chine pour les principes reconnus universellement et les conventions internationales bien établies. Je condamne sans équivoque l’imposition de la nouvelle loi sur la sécurité nationale par Pékin, qui vise à faire taire les dissidents et à miner la démocratie, les libertés fondamentales et la primauté du droit dont jouissait auparavant la population de Hong Kong. Je fais écho aux préoccupations exprimées par l’alliance du renseignement le Groupe des cinq au sujet de l’érosion des droits à Hong Kong et j’appuie pleinement les attentes légitimes des citoyens de Hong Kong quant à l’établissement rapide d’un processus électoral démocratique, libre, juste et crédible. Je me joins à eux pour demander au gouvernement de Hong Kong de rétablir l’admissibilité des candidats déclarés inéligibles, conformément aux droits et libertés démocratiques inscrits dans la Loi fondamentale.

 

 

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Bureau de l’honorable Thanh Hai Ngo

613-943-1599

ThanhHai.Ngo@sen.parl.gc.ca

www.senatorngo.ca

@SenatorNgo

 

Renseignements supplémentaires :

 BBC News : Jimmy Lai: Arrested Hong Kong tycoon tells protesters to be ‘careful’ [EN ANGLAIS SEULEMENT]

New York Times : Opinion – Jimmy Lai Is Arrested in Hong Kong. Freedom Loses Again. [EN ANGLAIS SEULEMENT]

Déclaration conjointe émise le 9 août 2020 : L’alliance du renseignement le Groupe des cinq

Le Canada condamne l’arrestation du magnat des médias de Hong Kong Jimmy Lai

Hong Kong: le patron de presse Jimmy Lai libéré sous caution