Ottawa, le 13 avril 2018 – Le sénateur Thanh Hai Ngo a fait la déclaration suivante aujourd’hui à la suite de la condamnation à des peines sévères de dissidents politiques vietnamiens le 5 avril 2018 :

« Je dénonce vivement la condamnation des six défenseurs des droits de la personne à des peines sévères et injustes par le Vietnam aux termes de l’article 79 du Code pénal de 1999 pour “activités de sédition contre le gouvernement populaire”.

« Nguyen Van Dai et Le Thu Ha, deux avocats des droits de la personne, ont été arrêtés en 2015 en tentant de rencontrer des délégués de l’Union européenne (UE) avant un dialogue annuel UE–Vietnam sur les droits de la personne. Pham Van Troi, Truong Minh Duc, Nguyen Trung Ton et Nguyen Bac Truyen ont été arrêtés en juillet 2017 dans le cadre d’une répression générale de la liberté d’expression.

« En tant que fondateur de la Fraternité pour la démocratie, Nguyen Van Dai a été condamné à 15 ans de prison et 5 ans de résidence surveillée, tandis que les autres défendeurs se sont vu infliger des peines d’emprisonnement de 7 à 12 ans.

« Ces poursuites impitoyables à l’encontre de dissidents pour des actions pacifiques de défense des droits de la personne et de la démocratie constituent une nouvelle violation flagrante des normes internationales des droits de la personne par le régime communiste du Vietnam.

« Je suis également consterné par les rapports selon lesquels au moins 12 partisans des 6 défenseurs des droits de la personne, qui attendaient à l’extérieur du tribunal pendant la journée, ont été arrêtés et détenus sans inculpation pour avoir tenu des pancartes portant les slogans “La démocratie n’est pas un crime”, “Justice pour la Fraternité pour la démocratie” et “Cessez de réprimer la Fraternité pour la démocratie”.

« Le Vietnam doit libérer tous les prisonniers politiques et instaurer un climat sûr et favorable pour la défense des droits de la personne, conformément à ses obligations et engagements internationaux.

« Le Canada doit exhorter le Vietnam à répondre de son engagement déficient envers les normes internationales des droits de la personne avant de poursuivre ses échanges commerciaux avec lui, notamment dans le cadre de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste. »

 

– 30 –

 

Renseignements :

Bureau de l’honorable sénateur Thanh Hai Ngo

613-943-1599

ThanhHai.Ngo@sen.parl.gc.ca

www.senatorngo.ca

@SenatorNgo

 

Lecture complémentaire :