Le sénateur Ngo condamne les persécutions incessantes à l’égard des prisonniers d’opinion au Vietnam

[Pour diffusion immédiate] — Le 3 février 2021

Le sénateur Thanh Hai Ngo a publié aujourd’hui la déclaration suivante en réaction au régime communiste vietnamien, qui continue sans cesse sa persécution implacable à l’encontre des prisonniers d’opinion :

Le 5 janvier 2021, un tribunal de Hô Chi Minh-Ville a condamné trois journalistes vietnamiens dissidents à des peines sévères (totalisant 37 ans) simplement pour avoir exercé leur droit inhérent et inaliénable à la liberté d’expression : M. Pham Chi Dung a été condamné à une peine de 15 ans d’emprisonnement. Journaliste indépendant, docteur en économie et président de l’Association des journalistes indépendants du Vietnam (IJAVN), M. Dung a été arrêté le 21 novembre 2019 et accusé d’avoir « fait de la propagande contre l’État ». M. Dung maintient qu’il n’a pas commis d’infraction. Dans une déclaration écrite publiée le 18 janvier 2020, il confirme sa décision de ne pas interjeter appel de sa peine. Pour lui, il ne saurait exister de justice lorsque les tribunaux prononcent et maintiennent des verdicts prédéterminés dans la grande majorité des cas concernant des dissidents politiques. Il ajoute que sa décision ne constitue en aucun cas l’acceptation de sa peine sévère, mais signifie bien qu’il reconnaît que l’activité serait futile, compte tenu de la tyrannie et de la corruption systémiques qui dominent le système judiciaire, et le reste des institutions du Vietnam communiste. Les collègues de M. Dung à l’IJAVN, MM. Nguyen Tuong Thuy et Le Huu Minh Tuan, ont aussi été condamnés à 11 ans d’emprisonnement chacun, en vertu d’accusations semblables. Le 21 janvier, le Parlement européen a adopté une résolution dans laquelle il affirmait l’importance du « respect des droits de la personne » comme élément essentiel de relations bilatérales efficaces, surtout en ce qui a trait à l’Accord de libre-échange UE-Vietnam qui a récemment été ratifié. Dans une déclaration, il condamne la détérioration du bilan du Vietnam en matière des droits de la personne, et exige la libération immédiate et sans condition des trois journalistes (et de tous les prisonniers d’opinion). Certains législateurs de l’Union européenne ont demandé le rétablissement des tarifs douaniers entre l’UE et le Vietnam.

Le 14 janvier 2021, selon les médias, Tran Huynh Duy Thuc, un ardent défenseur de la démocratie, aurait été hospitalisé à la suite d’une grève de la faim de 50 jours, qu’il avait entamée le 24 novembre 2020 parce que sa demande de réévaluation de sa cause en vertu du nouveau Code pénal était restée sans réponse. M. Thuc a été admis à l’hôpital vietnamo-polonais de la province de Nghê An, à Vinh. Malgré le refus de commenter (et, dans certains cas, le déni pur et simple) des autorités vietnamiennes et du personnel hospitalier, les responsables de l’ambassade des États-Unis au Vietnam ainsi que ses amis et sa famille qui résident dans le Nghê An ont pu confirmer que M. Thuc avait été hospitalisé d’urgence. M. Thuc, ingénieur et homme d’affaires autrefois prospère, a été inculpé le 20 janvier 2010 par la Cour populaire de Hô Chi Minh-Ville en vertu de l’article 79 du Code pénal pour « subversion » ou « activités visant à renverser le gouvernement populaire », ce qui lui a valu une peine de 16 ans. Comme il a maintenant purgé 12 années de sa peine, il demande à la Cour supérieure de réduire sa peine, conformément au Code pénal de 2015 (son avocat affirme que les preuves citées par les responsables de la poursuite ne permettaient que de révéler que M. Thuc se « préparait » seulement à commettre un crime en vertu de l’article 3, ce qui est maintenant passible d’une peine d’emprisonnement maximale de 5 ans).

Le gouvernement du Canada, nos alliés démocratiques et les Nations Unies ont le devoir d’affirmer et protéger l’ordre international fondé sur des règles, et d’exhorter le gouvernement de la République socialiste du Vietnam à agir d’une manière qui cadre avec ses obligations et ses engagements internationaux en matière de droits de la personne. Il est primordial que nous continuions à lui demander de libérer immédiatement et sans condition ces prisonniers d’opinion.

 

Renseignements

Bureau de l’honorable Thanh Hai Ngo

613-943-1599

ThanhHai.Ngo@sen.parl.gc.ca

www.senatorngo.ca/fr/

@SenatorNgo

 

Pour obtenir de plus amples renseignements

Parlement européen : Textes adoptés – Jeudi 21 janvier 2021 – Bruxelles

Union Européenne, SEAE – Viêt Nam: déclaration du porte-parole concernant la condamnation de trois journalistes

Front Line Defenders : LA SANTÉ DE TRẦN HUỲNH DUY THỨC SE DÉTÉRIORE ALORS QU’IL POURSUIT SA GRÈVE DE LA FAIM

Radio Free Asia: Jailed Vietnamese Democracy Advocate Hospitalized as Hunger Strike Hits Day 50 [EN ANGLAIS SEULEMENT]

UNHCR : 2016 prison census—Vietnam: Tran Huynh Duy Thuc (Tran Dong Chan) [EN ANGLAIS SEULEMENT]

 

The 88 Project: TRAN HUYNH DUY THUC [EN ANGLAIS SEULEMENT]

Radio Free Asia: Vietnamese RFA Blogger Jailed For 11 Years on Anti-State Charge [EN ANGLAIS SEULEMENT]

East Asia Pacific: Vietnam Arrests Prominent Blogger Pham Chi Dung [EN ANGLAIS SEULEMENT]

Defend the Defenders: Prominent Dissident Pham Chi Dung Decides not to Appeal His 15-year-imprisonment Sentence [EN ANGLAIS SEULEMENT]

Radio Free Asia: European Parliament Calls for Release of Political Prisoners in Vietnam, Cites Dashed Hopes in Trade Deal [EN ANGLAIS SEULEMENT]